N°381 – AGADIR CULTURES : 5 jours sur 15

Sans recourir aux services des professionnels de l’événementiel. Mais laisser faire les jeunes.
Sans promotion tapageuse. Mais privilégier le contact direct.
Sans se spécialiser dans une seule discipline culturelle. Mais embrasser le plus grand nombre d’entre elles.

Continuer la lecture N°381 – AGADIR CULTURES : 5 jours sur 15

N°380 – AGADIR CULTURES

D’une vision peuvent naître des idées.
Ces idées peuvent se transformer en projets.
Ces projets peuvent se décliner en actions et programmes.
La vision de Connect Institute est d’accompagner les jeunes pour un avenir meilleur par la culture et l’art.

Continuer la lecture N°380 – AGADIR CULTURES

Il y a vingt cinq ans, un film et des idées !

Un mail de quelqu’un que je ne pensais plus revoir est tombé dans ma boîte e-mail.
Une belle surprise. Un ami s’est souvenu de moi. Cela fait plaisir. Plus que tout. Une relation qui ne se laisse pas abattre par le temps, qui résiste. Pascal, il s’appelle. Il était instituteur à l’école primaire de la mission française à Agadir. Nous jouions au tennis. Nous nous retrouvions en famille. Nos deux enfants étaient amis.

Continuer la lecture Il y a vingt cinq ans, un film et des idées !

Qui cherche trouve !

Un dimanche matin, l’idée me vient de prospecter dans le passé. Répondre à la question toute simple : où suis-je né ? A Agadir, je le sais. Dans le quartier Lbatoir, oui, je le sais aussi. Mais dans quelle maison ?

Je cherche dans mon répertoire le nom de quelqu’un de l’entourage qui a encore l’âge de savoir. Hassan est surpris d’apprendre que cela m’intéresse. 

Continuer la lecture Qui cherche trouve !

N°335 – Le bonheur

Le bonheur.
C’est tout simplement le mot, le sentiment qui peut résumer deux journées passées dans les locaux de Connect Institute à Agadir.
D’abord en naviguant dans le flot de connaissances partagées par Driss Khrouz pour situer la place de la culture en amont de tout développement.

Continuer la lecture N°335 – Le bonheur

N°333 – Une semaine dans l’écosystème Connect Institute

Une semaine ordinaire dans l’écosystème de Connect Institute.
Organiser le premier sondage délibératif au Maroc avec l’université américaine de Stanford.
Produire de la musique de qualité avec des maîtres d’Ahwach de Tata et de Gnawa, un architecte bluesman juif marocain, un guitariste congolais, un trompettiste professionnel …

Continuer la lecture N°333 – Une semaine dans l’écosystème Connect Institute

Deux Mohamed, un film et un livre

Une balade dominicale dans l’arrière pays montagneux d’Agadir m’a conduit à deux rencontres impromptues. Ils se prénomment tous les deux Mohamed et vivent encore dans des villages séparés situés à 40 km de la ville et qui se vident d’année en année. Le premier Mohamed a 15 ans. Le second est âgé de 93 ans, né en 1928, tient-il à me préciser.
Tous deux m’ont parlé spontanément. Sincèrement.

Continuer la lecture Deux Mohamed, un film et un livre

Pas encore de McKenzie à Ouguerd, mais une belle surprise !

Qui connaît Ougerd ? Non ? Aglagal ? Non ? Azrarag ? Non plus ?
Ougerd se trouve à moins de 20 km d’Agadir, de sa belle baie, de ses hôtels et ses plages. Mais elle n’est pas connue, ni reconnue. Cette localité montagnarde, surplombant Agadir, est la soeur de Tidsi, elle raconte la même histoire, d’une même époque.

Continuer la lecture Pas encore de McKenzie à Ouguerd, mais une belle surprise !

N°308 – Les 4C pour le projet 4C

Avoir un rêve. Nourrir sa passion. Cultiver son talent. Élargir ses connaissances.
Ce sont les ingrédients d’une vie digne et autonome. Ce sont les composantes de la véritable éducation.
Ce sont les objectifs qui ont rassemblé, mardi 1er décembre à Agadir, divers partenaires autour du Centre culturel et culinaire de La Coupole.

Continuer la lecture N°308 – Les 4C pour le projet 4C

N°307 – Clôture du programme MOMKIN

Lorsqu’elle fréquentait notre centre à Agadir, Asma ne savait pas quoi répondre à ses amis qui lui demandaient ce qu’elle faisait à Connect Institute. Elle trouvait fastidieux de tout leur raconter.  Pour faire simple, elle finissait par répondre : lecture et écriture.

Continuer la lecture N°307 – Clôture du programme MOMKIN