Après le SIEL, retour sur terre

Dix jours au SIEL. Avec mes collègues Ayoub et Zakaria, rejoints par la jeune Hala, nous avons tenu le stand de Connect Institute, comme des grands, comme des professionnels. Parfois, nous donnions l’impression d’être des intrus dans ce monde du commerce du livre et de l’édition.

Continuer la lecture Après le SIEL, retour sur terre

Nos preuves

Un vers du poète andalous al-Rundi (1204-1285), me vient à l’esprit :
وأين قرطبةُ دار العلوم فكم * * * من عالم قد سما فيها له شأنُ
Il se demande en substance où est passée Cordoue la maison des savoirs qui a vu s’élever tant de savants en son sein.

Continuer la lecture Nos preuves

N°451 – Continuer à ouvrir des portes

Il y a dix ans naissait Connect Institute. Un OVNI. Un Organisme Vivant Non Identifié.
Des centaines de jeunes y ont cru. Non pas pour y chercher ce qui se trouve ailleurs. Non pas pour un domaine d’étude particulier, ni pour un secteur professionnel spécifique.
En le sachant ou sans le savoir, ces jeunes se sont retrouvés en plein processus d’émancipation, de découverte de soi.

Continuer la lecture N°451 – Continuer à ouvrir des portes

N°449 – Aux anciens

Samedi soir à Connect Institute, un concert d’un groupe de jeunes musiciens venus d’Azilal – Jubantuja.
A côté de moi était assise une ancienne de nos programmes. Elle s’étonne que je la reconnaisse. Elle énumère les bienfaits de nos activités. Sur elle, sur sa vie professionnelle.

Continuer la lecture N°449 – Aux anciens

N°445 – Le défi

En septembre 2019, une convention entre UM6P et Connect Institute donnait naissance à MAHIR Center. Un centre où les participants suivent un système différent et complémentaire du système classique. Ils apprennent, ils créent et ils partagent. Sans notes, sans examens, sans classement, sans compétition.

Continuer la lecture N°445 – Le défi

N°444 – Une artiste. Deux diplomates. Une équipe.

Dans la salle MOMKIN de TigMAÏA, notre maison de la culture et des arts d’Agadir.
Une exposition de photographies de l’artiste Aassmaa Akhannouch sous le titre : La maison qui m’habite encore.

Continuer la lecture N°444 – Une artiste. Deux diplomates. Une équipe.

N°441 – Travailler sur soi

Aucune évolution vers le mieux collectif ne peut se faire sans le changement individuel. Un verset fondamental du Coran (Ar-Ra’d, 11) le mentionne clairement.

Mais l’effort sur soi dépend des héritages et des entourages.

Continuer la lecture N°441 – Travailler sur soi

N°439 – Soft power

Aassmaa Akhannouch est artiste photographe *. Mais avant de pratiquer cette passion et de gagner en notoriété, elle a cheminé dans la vie.
C’est le récit de ce chemin qu’elle a partagé avec les jeunes de Connect Institute.
Elle a commencé par faire ce qu’on attend d’elle. Par ressembler à ce que l’on veut qu’elle soit. Mais elle n’a pas pu continuer d’aller à l’encontre de sa nature.
Elle fait de son art le moyen de faire vivre son enfance, sa maison et son pays. Avec un mot d’ordre. La sincérité.

Continuer la lecture N°439 – Soft power

N°438 – N’oublions pas

Il y a exactement dix ans, Connect Institute s’installait dans un appartement de 50 m2 à Agadir. Pour un projet inédit : créer un espace de connexion par le partage des connaissances, particulièrement en faveur des jeunes. Le smartphone ne s’était pas encore installé dans toutes les poches.
Sanaa, fraîchement diplômée, n’avait pas hésité à rejoindre la dynamique naissante en tant que première collaboratrice.

Continuer la lecture N°438 – N’oublions pas

N436 – Deux départs. Un nouveau départ.

Rachida et Nourddine ont été parmi les premiers jeunes qui ont poussé la porte du petit appartement d’Agadir où est né Connect Institute il y a dix ans.
Que de chemin parcouru ! Notre organisation à laquelle ils ont tant donné est aujourd’hui présente dans différentes localités avec des centaines de lauréats.
Tous deux, ils ont appris, géré des centres, accompagné des dizaines de jeunes. Ils ont enrichi et partagé leurs connaissances.

Continuer la lecture N436 – Deux départs. Un nouveau départ.