Les gens et le bien

Quel type de personnes sommes-nous ?
Faisons-nous du bien autour de nous ? Quel type de bien ? Matériel ou immatériel ? Quel retour recherchons-nous ? Et que recevons-nous ? Et alors quel type de bien est-ce le plus bénéfique, le plus durable ?

En lisant le roman « Les voisines de Abi Moussa », j’avais souligné le passage suivant :
« الناس ثلاثة، رجل لا يضر الناس و إنما ينفعهم و رجل لا يضر الناس و لا ينفعهم و رجل يضر الناس ولا ينفعهم »
Les gens sont de trois types, dit l’auteur. Ceux qui ne font pas de mal aux autres mais qui leur sont utiles. Ceux qui ne leur font pas de mal et qui ne leur sont pas utiles. Et ceux qui leur font du mal et qui ne leur sont pas utiles.

Continuer la lecture Les gens et le bien

N°373 – La boisson que seuls les jeunes savourent !

Connaissez-vous Ze3ze3 (زعزع) ? La question est posée lors d’une rencontre sérieuse rassemblant jeunes et moins jeunes. Les jeunes sourient, les moins jeunes font la moue.
Les jeunes savent, les moins jeunes ignorent.
Cette semaine, un célèbre magazine français titre à sa une : « Une coupure inédite et radicale entre les jeunes et leurs aînés »

Continuer la lecture N°373 – La boisson que seuls les jeunes savourent !

N°365 – Kalila wa Dimna, une source d’inspiration

La nature humaine n’a pas attendu le monde contemporain pour se révéler.
Les outils et instruments dont nous disposons aujourd’hui, aussi puissants soient-ils, n’ajoutent rien à la compréhension des bienfaits et méfaits de l’être humain.
Pour s’en rendre compte, il suffit de lire le Livre de Kalila et Dimna, l’une des œuvres majeures de la littérature mondiale.

Continuer la lecture N°365 – Kalila wa Dimna, une source d’inspiration

Feuilles d’hiver (15, 16 et 17)

15. Une de mes plus belles découvertes de cet hiver a été cet écrivain irlandais qui répond au nom de Colum McCann et qui m’a séduit. Par son livre publié récemment intitulé Apeirogon, mais pas seulement. 
Commençons par le livre. Un livre sous forme de mille et un fragments pour raconter l’histoire de deux pères de jeunes filles victimes d’attentats commis respectivement par les israéliens et les palestiniens. Au-delà de l’histoire vraie qui est racontée dans le détail, l’auteur nous promène dans divers univers et nous fait vivre auprès de divers personnages. J’en choisis un parmi plusieurs, Rumi, le poète persan dont il rappelle cette citation : « Hier j’étais intelligent, et je voulais changer le monde. Aujourd’hui je suis sage, et j’ai commencé à me changer moi-même.»

Continuer la lecture Feuilles d’hiver (15, 16 et 17)

Feuilles d’automne (19, 20 et 21)

L’automne est là, avec son vent qui fait frémir et ses couleurs qui adoucissent les paysages. Et cette année, il sera introduit à l’écosystème Connect Institute par des feuilles particulières, pleines de vie et d’idées à méditer. Des feuilles qui vous feront goûter à la quintessence d’œuvres de poètes, d’écrivains ou encore d’intellectuels. Feuilles d’automne est le dernier écrit de Taha Balafrej, fondateur de Connect Institute. Au nombre de 21, vous en découvrirez chaque semaine 3 feuilles sur cette newsletter. Prenez de quoi noter, installez vous confortablement, et laissez vous emporter par les pérégrinations intellectuelles d’un esprit original, avec en toile de fond le développement de la jeunesse marocaine.

Continuer la lecture Feuilles d’automne (19, 20 et 21)

Feuilles d’automne (10, 11 et 12)

L’automne est là, avec son vent qui fait frémir et ses couleurs qui adoucissent les paysages. Et cette année, il sera introduit à l’écosystème Connect Institute par des feuilles particulières, pleines de vie et d’idées à méditer. Des feuilles qui vous feront goûter à la quintessence d’œuvres de poètes, d’écrivains ou encore d’intellectuels. Feuilles d’automne est le dernier écrit de Taha Balafrej, fondateur de Connect Institute. Au nombre de 21, vous en découvrirez chaque semaine 3 feuilles sur cette newsletter. Prenez de quoi noter, installez vous confortablement, et laissez vous emporter par les pérégrinations intellectuelles d’un esprit original, avec en toile de fond le développement de la jeunesse marocaine.

Continuer la lecture Feuilles d’automne (10, 11 et 12)

N°327 : Fêtons le livre !

Il y a 405 ans, mouraient le même jour, le 23 avril, deux géants de la littérature : Cervantès et Shakespeare.
Au début du 20e siècle, radio, cinéma et télévision faisaient leur entrée dans la vie des gens.
Quelques décennies plus tard, l’ordinateur, le satellite, Internet et les réseaux sociaux allaient tout bouleverser.

Continuer la lecture N°327 : Fêtons le livre !

Les populations qui ne parlent qu’arabe sont exclues du monde !

En cette période de transition entre deux années, j’ai décidé de faire comme tout le monde et de lire les bandes dessinées de Riad Sattouf publiées sous le titre L’arabe du futur. Au lieu de lire, en fait, j’ai dévoré.
Riad Sattouf, de père syrien et de mère française, est un auteur de bandes dessinées dont tout le monde parle. Ses oeuvres rencontrent un succès mondial exceptionnel. Déjà 2 millions d’exemplaires vendus en France de sa série L’arabe du futur. Cette bande dessinée en 5 tomes, le 6ème et dernier paraîtra prochainement, a été traduite dans 23 langues.

Continuer la lecture Les populations qui ne parlent qu’arabe sont exclues du monde !

N°211 – De Braudel à Harari

Le grand historien Fernand Braudel (1902 – 1985) parlant du XIVème siècle en Europe : « Pas de capitalisme marchand sans apprentissage, sans instruction préalable, sans la connaissance de moyens fort loin d’être rudimentaires. »

Continuer la lecture N°211 – De Braudel à Harari